PAYSAGES SUISSES




«J’AIMERAIS PEINDRE LA LUMIERE DE TON PAYS »



« J’aimerais peindre la lumière de ton pays ». C’est dans ces termes, lors d’une conversation avec mon galeriste suisse Édouard Roch, alors que nous étions assis autour de cette grande et longue table dans la galerie à Ballens sur Morges, que l’aventure a commencé.
Édouard m’a répondu : « Je te prends au mot ! Je t’invite à travailler sur place ».

L’axe de mon travail sera les quatre saisons en Suisse.
C’est là une démarche simple et compliquée à la fois car il s’agit d’aborder des univers différents de mon quotidien breton.
Cette résidence est pour moi le prolongement de ma recherche en peinture que je définis comme une lutte, un combat avec les éléments observés, une friction à la réalité.
Les études in situ (croquis et aquarelle) des sujets observés font naître des graphismes et des couleurs et donnent une certaine tension que je recherche dans ma peinture, pour aboutir à un équilibre fidèle à ce que je ressens face au sujet et non à ce que je vois.
Faire sourdre du sujet la peinture qu’il recèle.
Dans ses conditions l’aquarelle, le dessin, le peinture narrative ne m’intéressent pas.
Le paysage est un prétexte à la peinture et les travaux en extérieur sont des études précieuses que je qualifie de « trésor de guerre ».


Ballens – Automne 2005

Je me suis installé chez Claude un voisin d’Édouard en face de la galerie. C’est dans son garage, transformé pour l’occasion en atelier, que des peintures de petits et moyen formats ont vu le jour.
Mon premier séjour est chargé de découvertes, de réflexions, de mises en condition afin de m’imprégner de ce territoire, entre le pied du Jura et le lac Léman. Je sillonne le pays en quête de quelques lieux susceptibles de correspondre à ma recherche, par un travail d’aquarelle et de dessin in situ. L’automne en Suisse est un festival de couleurs. Les arbres passent par des jaunes, des oranges et des rouges flamboyants. Les tuiles des toitures du village semblent leur répondent. Ce contraste de couleurs semble poussé au maximum.
Petite anecdote, une rencontre sympathique avec un renard qui a élu domicile près du capteur d’eau au dessus de Yens. À chaque fois que j’y travaille, il est bien rare qu’il ne soit pas au rendez vous, quelque soit la saison.


Ballens – Mai 2006

Pour ce second séjour, mon atelier est cette fois installé dans une salle de la galerie, celle au sol de briques. Dans ce grand espace, les conditions de travail sont excitantes. La peinture et les toiles m’attendent et le printemps est au rendez-vous.
Comment transcrire la fraîcheur des champs, la clarté et la transparence de l’air du moment ?
Les verts, en Suisse, ont une présence particulière. Sûrement cette pointe de rouge dans leur composition, légèrement neutralisée. Ils développent toute une gamme de gris verts faussement tendre dans les teintes claires, et jamais noir dans les foncés, d’une grande subtilité.

Le propre d’une résidence d’artiste c’est aussi de rencontrer la population du pays. Ainsi les élèves de l’école du village sont venu me rendre une visite à l’atelier. Moment de découverte et d’échanges.


Ballens -Juillet 2006

Mon troisième séjour.
J’ai réalisé sous la chaleur de juillet beaucoup d’aquarelles sur le lac et le Mont-Blanc, quand la météo capricieuse me le laisse voir. Le paysage peut devenir entièrement crémeux, faisant disparaître la montagne et le lac, ne laissant émerger que la plaine. Les champs de blé, d’un jaune pâle, tranchent avec le bleu des montagnes, comme une cassure, malgré tout dans une ambiance tendre. Cette somnolence due à la chaleur est parfois bouleversée par un orage violent aux nuages gris ardoise. Le vent se charge de tout chasser et l’été se réinstalle. Les couchers de soleil sur le lac offrent des roses et des rouges bien sûr, mais surtout des violets gris qui fondent la montagne au lac.


Ballens – Février et Décembre 2009

Ces deux derniers séjours à Ballens en février et décembre 2009 se passent sous la neige. Quelle chance. Moi qui souhaitais travailler « l’hiver ».
Les dessins et les aquarelles dans le froid, rien de tel pour amasser des sensations précieuses pour le travail en atelier. J’exécute alors de grands formats sur le thème de la neige. Je cherche a retransmettre l’atmosphère ouateuse de la neige et ce silence si particulier, que je qualifierais d’anti bruit. L’hiver, les contrastes se situent dans les bleus et les blancs lumineux qui rendent les sommets très présents. Le bleu outremer seul ne suffit pas. C’est le bleu de Prusse, en addition, qui traduit le mieux les ombres froides et profondes des montagnes. Quand la neige tombe tout s’efface. Les champs, les fermes des hameaux disparaissent, fondus dans un gris clair bleu violacé. Seuls les pieux des clôtures et les poteaux téléphoniques viennent ponctuer de noir la blancheur de la vallée, comme une portée de musique.

Les œuvres réalisées à Ballens font l’objet d’une exposition à la galerie Édouard Roch. Elle va permettre la rencontre avec les habitants du canton de Vaux qui vont découvrir ma vision de leur pays. Cette exposition va souligner le caractère particulier de mon travail ou l’être humain n’apparaît jamais et pourtant sa présence est constante. Il y a peu de paysages qui n’aient été façonnés par l’homme. Dans ce cas, on peut parler de « géopoètique ».


EXPOSITION À BALLENS - ARTICLE DE PRESSE - PH'ARTS N°100

EXPOSITION À BALLENS – ARTICLE DE PRESSE – PH’ARTS N°100

  

ATELIER SUISSE

ATELIER SUISSE

  

ATELIER SUISSE

ATELIER SUISSE

  

ATELIER SUISSE

ATELIER SUISSE

  

BALLENS, BOIS / huile sur toile

BALLENS, BOIS / huile sur toile

  

BALLENS, FORÊT / huile sur toile

BALLENS, FORÊT / huile sur toile

  

BALLENS, PIED DU JURA / huile sur toile

BALLENS, PIED DU JURA / huile sur toile

  

BALLENS, VILLAGE / huile sur toile

BALLENS, VILLAGE / huile sur toile

  

BALLENS, MONTAGNE / huile sur toile

BALLENS, MONTAGNE / huile sur toile

  

BALLENS, ÉTÉ / huile sur toile 120x100

BALLENS, ÉTÉ / huile sur toile 120 x 100

  

BALLENS, ÉTÉ / huile sur toile 120x150

BALLENS, ÉTÉ / huile sur toile 120 x 150

  

BALLENS / huile sur toile

BALLENS / huile sur toile

  

BALLENS / huile sur toile 120x100

BALLENS / huile sur toile 120 x 100

  

BALLENS / 120x100 huile sur toile

BALLENS / huile sur toile 120 x 100

  

BALLENS 02 / huile sur toile

BALLENS 02 / huile sur toile

  

BALLENS 04 / huile sur toile

BALLENS 04 / huile sur toile

  

BALLENS 08 / huile sur toile

BALLENS 08 / huile sur toile

  

BALLENS 09 / huile sur toile

BALLENS 09 / huile sur toile

  

BALLENS 10 / huile sur toile

BALLENS 10 / huile sur toile

  

BALLENS 15 / huile sur toile

BALLENS 15 / huile sur toile

  

BALLENS 16 / huile sur toile

BALLENS 16 / huile sur toile

  

BALLENS 19 / huile sur toile

BALLENS 19 / huile sur toile

  

BALLENS 20 / huile sur toile

BALLENS 20 / huile sur toile

  

COIN DU RENARD / huile sur toile

COIN DU RENARD / huile sur toile

  

NEIGE / huile sur toile

NEIGE / huile sur toile

  

REBEN IM SCHNEE / huile sur toile

REBEN IM SCHNEE / huile sur toile

  

STEIN AM RHEIN / huile sur toile

STEIN AM RHEIN / huile sur toile

  

WIEDERGEBURT DES RHEIN / huile sur toile

WIEDERGEBURT DES RHEIN / huile sur toile

 



Les commentaires sont fermés.